BROADEN HORIZONS Orléans Val de Loire

    EN | ES | FR

    BROADEN HORIZONS Orléans Val de Loire

    EN | ES | FR

    Visite guidée du musée des Beaux-Arts d’Orléans :
    la salle des grands Formats 

    Visite guidée du musée des Beaux-Arts d’Orléans :
    la salle des grands Formats 

    Photo d'une gravure représentant le château de Richelieu disparu après la Révolution française pour illustrer une visiteguidée de la salle des grands format dans le musée des Beaux-Arts d'Orléans dans le Val de Loire, France.

    Visites guidées Orléans. Gravure représentant le château de Richelieu disparu après la Révolution française 

    Visite guidée privée : salle grands formats du Musée des BEaux-Arts d’Orléans

    Les essentiels de la visite guidée

    • Guide-conférencier 
    • Visite guidée d’une heure 30 min environ 
    • Mini groupe limité à 6 personnes
    • Visite privée : votre créneau horaire est pour vous seul

    Lieu de votre visite guidée : la salle des grands formats

    Le musée des Beaux-Arts d’Orléans possède une des plus riches collections de province et sans nul doute la plus belle du Val de Loire. Elle couvre une période allant du 16e siècle à nos jours.

    La salle des grands formats présente comme son nom l’indique certaines des oeuvres de plus grandes tailles du musée. Cette salle dispose d’une grande hauteur sous plafond qui permet de montrer les toiles sur plusieurs niveaux. L’accrochage y étant de plus très serré, le lieu permet d’admirer un grand nombre de peintures des 17e et 18e siècles. Un certain nombre de sculptures y est en outre présenté.

    Une heure trente minutes peut paraître long pour découvrir une seule salle… mais cette salle des grands formats est exceptionnelle, un heure trente minutes ne permet en fait pas d’être exhaustif, la visite s’efforce cependant d’être aussi complète que possible.

    Esprit de votre visite guidée

    Parmi nos visites guidées, celle-ci est un peu à part, car elle a une forte connotation historique, d’autant plus que la plupart des oeuvres présentées sont entrées dans le musée dans les premiers temps de sa création que la visite aborde. Plusieurs sujets transverses sont également abordés. En conséquence de quoi, si cette visite guidée est généralement jugée très intéressante, le contenu est particulièrement dense.

    La salle est organisée en deux parties qui structure la visite guidée : un espace dédié aux oeuvres provenant du château disparu de Richelieu, un autre dédié aux peintures provenant des saisies révolutionnaires.

    Le château de Richelieu

    La partie de la salle dédiée au château de Richelieu nous permettra d’abord de parler du château que le cardinal avait fait bâtir sur la terre de ses ancêtres, de sa tragique disparition suite à la Révolution française.

    Le parc et les appartements du château de Richelieu

    La visite commence par une évocation du parc du château avec la présentation de sculptures antiques des 1er ou 2e siècles qui s’y trouvaient ou encore des colonnes rostrales que le cardinal avait fait placer à l’entrée de son château.

    C’est ensuite les appartements du châteaux qui sont évoqués en replaçant chacune des toiles présentées dans leur lieu d’origine.

    Des oeuvres pour évoquer les grands personnages et évènements de la première moitié du 17e siècle.

    Les oeuvres Claude Déruet ou de Jean Mosnier (dont le fils Pierre est le premier lauréat du prix de Rome) permettent d’évoquer les grandes figures du temps : comme Louis XIII, son frère Gaston d’Orléans, le jeune dauphin Louis Dieudonné, futur Louis XIV et son frère Philippe, les reines Anne d’Autriche et Marie de Médicis.

    On évoquera aussi certains évènements du règne de Louis XIII comme : la journée des dupes, la fronde puis l’exécution du duc Henri II de Montmorency ou encore l’occupation de la Lorraine par les troupes royales.

    Les thèmes des décors du château de Richelieu : histoire, moral et religion

    On aborde en outre aussi dans cette première partie de la visite une thématique variée comme : les débuts et la fin du règne de Salomon ; L’assassinat de César puis le suicide de Brutus et la fin de la Guerre de Troie, ceci grâce à des oeuvres de Nicolas Prévost un artiste protégé par Richelieu qui participa largement au décor de son château du Poitou.

    Nous parlerons enfin des évangélistes et des pères de l’Église grâce à Martin Fréminet un peintre majeur de la deuxième école de Fontainebleau dont nous étudierons le maniériste tardif.

    Les saisies révolutionnaires

    L’autre partie de la salle présente principalement des tableaux provenant des saisies révolutionnaires faites dans les riches églises d’Orléans.

    Le décor de l’église du monastère Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle 

    On évoque en premier lieu l’ancien monastère de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle,  son église reconstruite en 1740, puis détruite en 1807 avait été agrémentée d’un décor exceptionnel. 

    Les toiles d’exception provenant de cette église sont maintenant accrochées aux cimaises du musée des Beaux-Arts d’Orléans : on citera Jean II Restout, Noël Hallé, Jean-Baptiste Deshays, Claude Vignon, Joseph-Marie Vien.

    L’évolution des ordres religieux catholiques

    La richesse de l’accrochage permet ensuite d’évoquer l’évolution des ordres religieux catholiques avec :

    Les débuts du monachisme en gaule gallo-romaine au 4e siècle : saint Martin de Tour et le débat entre ariens et trinitaires, les débuts du monastère de Marmoutier.

    Saint Benoît la vie en communauté, les moines cénobites.

    Les carmes la vie érémitique, les moines anachorètes. Leur retour en Europe après la chute de Saint-Jean-d’Acre en 1291 : saint Simon stock recevant le scapulaire par Noël Coypel et son maître Orléanais Pierre Poncet.

    Le développement des Ordres  mendiants, au 13e siècle avec trois oeuvres évoquant saint François d’Assise par Jaques Blanchard, Jean Senelle et frère Luc.  On rappelera ce faisant le pourquoi des trois ordres : Franciscains, Clarisse, Tiers-Ordre.

    On aborde ensuite la création de la compagnie de Jésus au 16e siècle grâce à un très beau tableau baroque de Claude Vignon qui dépeint la canonisation d’Ignace de Loyola et de François Xavier et rappelle la mission apostolique de la compagnie sur les quatre continents.

    Nous parlerons enfin d’un tableau peint pour le collège des jésuites d’Orléans. Ce tableau peint par Guy-Louis Vermansal (élève de Charles Lebrun) appartient à un genre très particulier : celui des énigmes peintes. Il est exceptionnel dans le sens où c’est une des rares oeuvres dont nous avons la solution. L’oeuvre a trois niveaux de lecture.

    Cette partie de la visite guidée dédiée aux ordres religieux se termine devant un tableau attribué à Philippe de Champaigne ou son atelier représentant Saint-Charles Boromé Archêveque de Milan et pilier de la contre-réforme catholique. La proximité de Philippe de Champaigne avec les milieux jansénistes permet de rappeler les fondements du débat sur la grâce et le pourquoi de leur opposition aux positions jésuitiques.

    Préparer votre visite guidée, en savoir +

    Le musée des Beaux-Arts d'Orléans est installé depuis 1984 dans de nouveaux locaux. Ses importantes collections (plus de 65 000 oeuvres avec les réserves) étaient auparavant à l'étroit dans l'hôtel des Créneaux, un édifice Renaissance de la ville.

    Les collections sont présentées chronologiquement sur 5 niveaux.

    • Le 2e étage avec quelques oeuvres du Moyen Âge et les collections des 16e et 17e siècles.
    • Le 1er étage dédié aux 17e et 18e siècles.
    • Les deux entresols au 19e siècle.
    • Le sous-sol au 20e siècle et à un vaste espace réservé aux expositions temporaires.

    Le musée dispose aussi d'un auditorium utilisé pour des manifestations culturelles. 

    Information réservation visite guidée  

    Votre guide-conférencier

    Points d’attention pour cette visite guidée 

    • Visite guidée privée. 
    • Durée 1 heure et 30 minutes environ. 
    • Le décor du château et du parc de Richelieu.
    • Les peintures des églises d’Orléans arrivées au musée à la suite de la Révolution française.  
    • L’évolution des ordres religieux catholiques du 4e au 17e siècle. 

    Point de rendez-vous 

    Devant les guichets du musée des Beaux-Arts d'Orléans.

    Accès : Tram B station Cathédrale.

    Points d'attention 

    • Visite privée signifie que votre groupe est privé, et non pas que le musée est privatisé.
    • Durée et contenu de la visite ne sont qu'indicatifs, ils peuvent être sujet à ajustements.
    • Le prix n'inclut aucun service complémentaire : pas de transport, nourriture, boissons etc.
    • Le prix de la visite guidée n'inclut pas les billets d'entrée au musée des Beaux-Arts (*). il vous appartient de vous les procurer au guichet avant l'heure prévue pour le début de la visite.

    Choisissez ci-dessous votre visite. Vous devrez ensuite : -> choisir la date et l'heure de votre visite -> et, après confirmation -> payer en ligne. Au-delà de 6 personnes, contactez-nous. 

     Visite guidée Jeanne d’Arc à Orléans, France © Broaden Horizons

    Tarif musée des Beaux-Arts d'Orléans (*)

    Gratuit le 1er dimanche du mois. Gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants de l'Académie Orléans-Tours

    Plein tarif : 6 € - Tarif réduit : 3 €. Billet groupé valable une journée et donnant droit à l’entrée du Musée des Beaux-Arts, de l’Hôtel Cabu (musée d’Histoire et d’Archéologie de l’Orléanais), de la Maison de Jeanne d’Arc et du Centre Charles Péguy.

    Les billets d'entrée au musée des Beaux-Arts ne sont pas inclus dans le prix des visites guidées. Il vous appartient de vous les procurer au guichet avant l'heure prévue pour le début de la visite. 
    Conditions tarifaires données sans garantie, à titre indicatif (mise à jour mars 2019). 

    Nos services à Orléans

    Broaden Horizons Orléans
    Val de Loire

    Contact

    contact@broaden-horizons.fr

    Accès à Orléans

    Situé à un peu plus de 100 km au sud de Paris, Orléans est particulièrement facile d'accès depuis la capitale par train Intercités ou régional  (approximativement une heure) depuis la gare de Paris-Austerlitz.

    Visite guidée Orléans : Logo de la FNGIC Fédération Nationale des Guides Interprètes et Conférenciers, une garantie  de qualitée

    Your licensed guide in Orléans is holder of card n° CG 17-45-05, he is member of FNGIC which is a member of the World Federation of Tourist Guide Associations