BROADEN HORIZONS Orléans Val de Loire

    EN | ES | FR

    BROADEN HORIZONS Orléans Val de Loire

    EN | ES | FR

    Visite guidée du Château de Sully-sur-Loire
    par guide-conférencier

     Le château de Sully-sur-Loire, un des principaux châteaux du Val de Loire a ceci de particulier que, d’une part, il se trouve à l’est d’Orléans et non pas l’ouest comme la grande majorité d’entre eux, et que, d’autre part, Il a la particularité d’être en grande partie médiéval au sein d’un Val de Loire qui fait référence pour la Renaissance française. Le visiteur qui se hasardera jusque là, en dehors des sentiers battus, aura une excellente surprise en découvrant ce château entouré de son parc et de ses douves toujours en eaux. Notre visite guidée du château de Sully-sur-Loire vous permettra de découvrir outre l’exceptionnelle charpente en berceau brisé du donjon une magnifique collection de mobiliers, peintures et tapisseries allant du 15e au 19e siècle.

    Visite guidée du château de Sully-sur-Loire 
    par guide-conférencier

    Visite du château de Sully-sur-Loire ; le donjon et ses douves – Credit Christian B. Pixabay

    Visite guidée du château de Sully-sur-Loire les points essentiels

      1. Visite en français d’une heure 30 min environ
      2. Orientée histoire, architecture, histoire de l’art, mobilier
      3. Possible à toute heure d’ouverture du château
      4. Dès 49€ pour 1 à 2 personnes, 55€ pour 3 etc.
      5. Visite réellement privée (créneau horaire pour vous seuls)
      6. Mini groupe limité à 6 personnes
      7. Visite aussi possible pour groupes plus important
      8. Guide-conférencier diplômé du 3e cycle

      Déroulement de la visite guidée du château de Sully-sur-Loire

      La visite guidée du château de Sully-sur-Loire est structurée chronologiquement, elle permet d’aborder dans l’ordre :

      • La construction du donjon à la fin du Moyen Âge
      • Les transformations opérées par le duc de Sully au 17e siècle
      • L’art de vivre au château au 18e puis au 19e siècle.

      Enfin transversalement la visite guidée s’intéresse aux oeuvres d’art (peintures, tapisseries) accrochées aux murs du châteaux ainsi qu’au différents styles de son mobilier.

       

      Photo Huile sur toile "Bacchus découvrant Ariane à Naxos" par les frères Le Nain pour illustrer une visite guidée du musée des Beaux-Arts d'Orléans, Val de Loire, France.
      Visite guidée du château de Sully-sur-Loire. Vue générale du château avec de gauche à droite : Le donjon ; l’aile 18e reconstruite au début du 20e ; le petit château et au premier plan à droite la tour d’artillerie © Broaden Horizons.

      Le château de Sully-sur-Loire au Moyen Âge

      Notre visite guidée du Château de Sully-sur-Loire commence par évoquer Guy de la Trémouille, Grand Chambellan du duc de Bourgogne qui initia en 1395 la construction du donjon. Il fait pour cela appel à  Simon du Temple, l’architecte du roi de France Charles V.

      Guy de la Trémouille mourra dès 1397 et c’est son fils Georges de la Trémouille qui reprendra le projet. Passé dans le camp français, et devenant grand chambellan du roi de France celui-ci recevra Charles VII et Jeanne d’Arc en son château.

      Jeanne d’Arc y aurait écrit sa lettre aux Hussites le 3 mars 1430.  

      La visite guidée aborde ensuite certains aspects de l’architecture défensive de la forteresse :

      • Châtelet,
      • fossés secs,
      • chemin de ronde,
      • archères,
      • mâchicoulis,
      • assommoir, etc.

      Le donjon outre sa fonction militaire avait aussi une fonction de représentation avec des pièces de grande taille et donc difficiles à chauffer et inconfortables. Les seigneurs de Sully firent donc construire le « Petit Château », un bâtiment plus modeste à fin d’habitation.

      L’ensemble donjon et « Petit Château » nous donne une bonne idée de l’agencement du château à la fin du Moyen Âge et durant la Renaissance française (16e siècle).

      Visite guidée du château de Sully-sur-Loire. La cour du château on peut y voir les éléments d’architecture défensive du donjon : le chemin de ronde et ses mâchicoulis ainsi que le châtelet composé des deux tourelles autrefois chargées de défendre le pont levis à l’entrée de la forteresse. © Broaden Horizons.

      Le château de Maximilien de Béthune, duc de Sully.

      Le principal ministre d’Henri IV, Maximilien de Béthune qui achète le château en 1602 et prendra un peu plus tard le titre de duc de Sully, est largement évoqué pendant la visite guidée.

      Celui-ci effectue en effet de nombreuses transformations dans le château comme la création d’un grand parc à la française, la construction d’un tour d’artillerie ainsi que de galeries sur deux étages pour fermer la cour du château.

      Apogée, puis déchéance du château de Sully-sur-Loire.

      Le château atteint son apogée architecturale au milieu du 18e siècle avec la construction d’un vaste bâtiment reliant le donjon au « petit château ».

      Le lieu va ensuite accumuler les déboires. Pendant la Révolution française, le 8e duc de Sully fait découronner les tours de son donjon pour bien montrer son adhésion aux idées nouvelles.

      En 1918, alors que seules deux tours avaient été restaurées, un incendie ravage l’aile 18e qui sera reconstruite de dimension plus modeste.

      Rachat du château par le Conseil Général du Loiret

      En 1962, le Château est racheté par le département (Conseil Général) du Loiret qui le restaure puis le remeuble.

      Dès lors l’ameublement régit le déroulé de la visite guidée du château.

      Le donjon permet de par sa structure d’évoquer le Moyen Âge finissant et de par son ameublement le 17e siecle avec en particulier la chambre du roi.

      L’aile 18e reconstruite au début 20e restitue les appartements de la duchesse et la chambre du duc tels qu’ils pouvaient être au siècle des Lumières.

      Le petit château propose lui de par son décor et son mobilier une évocation de l’atmosphère du château à la fin du 19e.   

      La charpente gothique : must de la visite guidée du château de Sully-sur-Loire

      Le point d’orgue de la visite guidée du château de Sully-sur-Loire est sans aucun doute le Grand Galetas autrement-dit l’exceptionnelle charpente en berceau brisé de son donjon dont l’absence de ferme apparente est compensée par une multiplication des arbalétriers.

      La datation de la charpente a permis de confirmer qu’elle est dans sa grande majorité d’origine, c’est-à-dire construite à partir de chênes des forêts d’Orléans et de Sully coupés à l’hiver 1400 – 1401.

      Votre guide-conférencier comparera cette charpente exceptionnelle avec celle récemment disparue de Notre-Dame-de-Paris dont la construction avait été initiée en 1163 par Maurice de Sully, évêque de Paris et continuée à la mort de ce dernier en 1196 par un autre évêque de Paris Odon de Sully.  Nous verrons se faisant qu’un même patronyme peu correspondre à des réalités sociales très différentes. 

       

      Photo Huile sur toile "Bacchus découvrant Ariane à Naxos" par les frères Le Nain pour illustrer une visite guidée du musée des Beaux-Arts d'Orléans, Val de Loire, France.

      Visite guidée du château de Sully-sur-Loire. L’exceptionnelle charpente en berceau brisé du donjon qui fit l’admiration d’Eugène Viollet-le-Duc. Sa construction a nécessité 450 arbres à comparer avec les 1300 de la charpente de Notre-Dame-de-Paris perdus en avril 2019 © Broaden Horizons.

      Approche transverse de la visite guidée du château de Sully-sur-Loire

      Les peintures et tapisseries du château de Sully-sur-Loire

      En premier lieu, se trouve une tapisserie (dédiée au dieu Pan) dont le carton provient sans doute de l’atelier parisien de Simon Vouet, le chef de file du baroque en France dans la première moitié du 17e. 

      Tapisserie : « Le bain des Nymphes » d’après un carton attribué à l’entourage de Simon Vouet © Château de Sully-sur-Loire, publié avec son aimable autorisation ; crédit Dominique Chauveau.

      Mais les tapisseries les plus célèbres du château sont celles du mythe de Psyché  provenant du château de Rosny-sur-Seine, elle furent offertes pour son mariage à Maximilien II, le fils aîné du duc de Sully. Son portrait par Claude Déruet, important peintre maniériste tardif, est accroché dans les appartements de la duchesse.

      D’autres portraits sont présentés au château comme celui d’Henry IV par Franz Purbus (peintre flamand célèbre pour ces portraits d’apparat) ou celui de Sully par son atelier. Ou encore, un grand portrait de groupe attribué à Philippe de Champaigne, l’un des membres fondateurs de l’Académie royale de peinture et sculpture.

      Visite guidée du château de Sully-sur-Loire : tableau attribué à Philippe de Champaigne © Château de Sully-sur-Loire, publié avec son aimable autorisation ; crédit non mentionné.

      Enfin, notre visite guidée du château de Sully-sur-Loire aborde la peinture de salon du 19e siècle de genre anecdotique avec des oeuvres retraçant des épisodes de la vie du duc de Sully et d’Henry IV avec : La toile de Jean Auguste Dubouloz « Maximilien de Béthune échappant à la Saint-Barthélemy » ; ou encore « la bataille d’Ivry » par Charles Achille d’Hardiviller ; ou enfin les Parisiens réclamant du pain à Henri IV lors du siège de la ville par ses troupes en 1590. 

      Tableau « Maximilien de Béthune, échappant aux massacres de la Saint-Barthélemy » par Jean Auguste Dubouloz © Château de Sully-sur-Loire, publié avec son aimable autorisation ; crédit inconnu.

       L’évolution du mobilier du 16e au 19e siècle

      La visite guidée du château de Sully-sur-Loire aborde également l’évolution du mobilier du 16e au 19e siècleEn effet, si le château a été racheté nu, le département du Loiret l’a ensuite remeublé avec du mobilier soit d’origine ayant pu être retrouvé, ou à défaut, rapporté mais historiquement cohérent. De nombreux styles sont présentés : 

      • 16e siècle : façade de crédence.
      • 17e siècle : table de change ; mobilier de style Louis XIII et Louis XIV.
      • 18e siècle : mobilier Régence, Louis XV, Louis XVI.
      • 19e siècle : mobilier Restauration, Napoléon III.

      Plus d’informations pour la visite guidée du château de Sully-sur-Loire

      Vocabulaire utile à la visite guidée du château

      • Châtelet : édifice défendant un passage, généralement un pont.
      • Mâchicoulis, assommoir : particularités architecturales médiévales facilitant l’envoi de projectiles sur les assaillants d’un château.
      • Hussites, suiveurs de Jan Hus : la Réforme avant l’heure.
      • Genre anecdotique, entre peinture d’histoire et de genre, montre des anecdotes et non de grands événements. Influencé par le romantisme, qualifié par moquerie de peinture troubadour

      Mots clefs de la charpente du donjon de Sully-sur-Loire

      • Ferme : élément triangulaire composé de deux arbalétriers et d’un entrait.
      • Entrait : élément horizontal d’une ferme reposant les murs porteurs.
      • Arbalétriers : les deux éléments obliques d’une ferme.
      • Pannes : poutres reliant les fermes entre elles.
      • Charpente à chevron-portant-ferme technique se passant de panne utilisée notamment au château de Sully-sur-Loire.
      • Contreventement : éléments reliant les fermes entre elles.
      • Entrait retroussé : placé plus haut que le pied des arbalétriers, il permet de dégager l’espace du comble.

      Personnages historique de la visite guidée du château

      • Maurice de Sully, Odon de Sully : Évêques de Paris.
      • Philippe-Auguste : roi de France (Capétien).
      • Guy de la Trémouille : grand chambellan du duc de Bourgogne.
      • Simon du Temple : architecte de Charles V.
      • Charles VII : roi de France (Valois).
      • George de la Trémouille : grand chambellan de Charles VII.
      • Jeanne d’Arc.
      • François Ier : roi de France (Valois-Angoulême).
      • Henri IV, Louis XIV : rois de France (Bourbon).
      • Maximilien de Béthune, duc de Sully : principal ministre d’Henri IV.
      • Philippe d’Orléans : régent du royaume.
      • Voltaire : philosophe des Lumières. 

      A voir à faire à proximité du château de Sully-sur-Loire

       Sully-sur-Loire

      • L’église Saint-Ythier était initialement dans la basse-cour du château. En 1608 le duc de Sully, protestant, la fit déplacer dans le bourg. Sa façade est ornée d’une sculpture de Jacques Bourdet représentant Maurice de Sully avec Notre-Dame à ses pieds. 
      • Centre culturel Eglise Saint Germain : édifice des XVe et VIIe siècles qui est doté de la plus haute flèche en charpente de France. 
      • Festival de musique classique de Sully-sur Loire en mai et / ou juin. 

      Dans les environs

      • Oratoire carolingien de Germigny-des-prés : bâtie entre 803 et 806, c’est la seule église en France avec une mosaïque carolingienne.  
      • Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire (Fleury) : fondée en 651, elle devient au 11e siècle un centre culturel majeur de l’Occident.
      • Château de Gien : Le château d’Anne de Beaujeu, fille aînée du roi Louis XI, régente du royaume. Le château abrite le musée de la chasse. Il a été totalement restauré et rénové de 2011 à 2017.

      Nos visites guidées en relation

      Information réservation visite guidée  

      Votre guide-conférencier

      Overview visite guidée du château de Sully-sur-Loire

      • Visite guidée du château de Sully-sur-Loire. 
      • Format 1 heure 30 min.
      • Histoire de la forteresse médiévale et de son évolution au cours des âges.
      • Thèmes transverses : histoire de l’art, peinture, mobilier.

      Point de rendez-vous 

      Devant les guichets du château de Sully-sur-Loire.

      Points d'attention 

      • Visite privée signifie que votre groupe est privé, et non pas que le château est privatisé.
      • Durée et contenu de la visite ne sont qu’indicatifs, ils peuvent être sujet à ajustements.
      • Le prix n’inclut aucun service complémentaire : pas de transport, nourriture, boissons, etc.
      • Le prix de la visite guidée n’inclut pas les billets d’entrée au château de Sully-sur-Loire (*). il vous appartient de vous les procurer au guichet avant l’heure prévue pour le début de la visite.

      Choisissez ci-dessous votre visite. Vous devrez ensuite : -> choisir la date et l'heure de votre visite -> et, après confirmation -> payer en ligne. Au-delà de 6 personnes, contactez-nous. 

      Visite guidée du château de Sully-sur-Loire, les douves © Broaden Horizons

      Droit d’entrée au châteaux de Sully-sur-Loire

      Tarif normal : 8 € par personne (à partir de 18 ans)
      Tarif réduit : 5 € par personne (de 6 à 17 ans ou étudiants jusqu’à 25 ans ; personne en situation de handicap sur présentation de la carte d’invalidité et son accompagnateur)
      Gratuit pour les moins de 6 ans

      Tarif groupe à partir 20 personnes minimum, droit d’entrée : 5€ par personne

      Conditions tarifaires données sans garantie, à titre indicatif (mise à jour mars 2019). 

      Nos services de visites guidées à Orléans

      Broaden Horizons Orléans
      Val de Loire

      Contact

      contact@broaden-horizons.fr

      Orléans visites guidées privées

      Accès à Orléans

      Situé à un peu plus de 100 km au sud de Paris, Orléans est particulièrement facile d'accès depuis la capitale par train Intercités ou régional  (approximativement une heure) depuis la gare de Paris-Austerlitz.

      Visite guidée Orléans : Logo de la FNGIC Fédération Nationale des Guides Interprètes et Conférenciers, une garantie  de qualitée

      Your licensed guide in Orléans is holder of card n° CG 17-45-05, he is member of FNGIC which is a member of the World Federation of Tourist Guide Associations